Les lieux de mémoire de Wallonie
  • Le thème

Autant que son territoire géographique, l’être humain habite son utopie, ce pays imaginaire qu’il construit aux dimensions de ses limites et de ses rêves. N’en irait-il pas de même des communautés humaines qui, en s’organisant sur une parcelle d’espace terrestre, l’aménagent en fonction des besoins présents mais aussi à la mesure de leurs fantasmes ? Exigences des lieux et nécessités physiques suscitent des réponses, stimulent les facultés adaptatrices et contribuent à façonner cet ensemble de repères spatiaux et mentaux auxquels se rattachent les communautés. Organisation spatiale, vie sociale et recherche de sens s’entremêlent ici intimement. De même que les rêves ont été reconnus comme indispensables pour poser des jalons inconscients de l’activité intellectuelle des individus, ne peut-on considérer le domaine des légendes et des mythes comme les rêves des sociétés, nécessaires pour que s’organisent les catégories de l’esprit où les cultures plongent leurs racines ? L’affirmation souvent citée de Patrice de la Tour du Pin « Tous les pays qui n’ont plus de légendes seront condamnés à mourir de froid » mérite peut-être davantage que deux mots d’éloge pour la beauté de la formule poétique…

Dans le cadre d’un programme européen Socrates – Éducation des adultes de la Commission européenne, le thème des Lieux de mémoires de Wallonie a été prolongé à travers des actions de vulgarisation centrées sur la toponymie urbaine (années 1997-1998/1998-1999). Ce programme fut mené en partenariat avec l’Université de Bordeaux 3 et l’Université d’Uppsala.

  • Le colloque

« Entre toponymie et utopie. Les lieux de la mémoire wallonne », Louvain-la-Neuve, 29 et 30 octobre 1997.

Jeune par son existence constitutionnelle, la Wallonie devra reconnaître son espace, aménagé au fil des siècles par des réponses aux contraintes géographiques, un espace vieux et jeune à la fois, chargé d’histoire, d’hypothèques et de rêves. La Wallonie devra investir cet espace, le mesurer, jauger ses ressources humaines et économiques, mais aussi évaluer la charge de son potentiel symbolique. Une besogne de géomètre en quelque sorte, qui redéfinit le tracé du domaine, plante des jalons nouveaux, redécouvre des bornes anciennes sous la mousse ! Ce travail s’accomplit au jour le jour, sur le tas, avec le concours de tous les acteurs de la société, dans la désespérance qui imprègne les lieux anciens qui s’écroulent, mais aussi dans l’espoir de chances nouvelles qui semblent poindre. Qu’auraient donc à faire dans une telle entreprise ceux qui, par profession, jettent un regard critique désintéressé sur le passé, le présent et l’avenir de la communauté ? D’une part, en tant que spécialistes de leur domaine, ils sont invités à observer et analyser un processus qui se réalise dans maintes communautés humaines et peut-être même sous leurs yeux. D’autre part, en tant que spécialistes intéressés aussi comme citoyens critiques au devenir de leur communauté, ils pourraient également veiller à une relative conformité des rêves avec les potentialités offertes tant par les conditions naturelles que par l’histoire. La Fondation convie ici géographes, sociologues, historiens, linguistes, ethnologues et pédagogues, à réfléchir sereinement sur les lieux de mémoire de la Wallonie, les lieux éventuellement chargés de signification, les lieux vivants où passé et présent se rejoignent dans la recherche du sens à donner aux choses et à la marche du temps.

Édition des actes : Entre toponymie et utopie. Les lieux de la mémoire wallonne (Publications de la Fondation Wallonne P.-M. et J.-F. Humblet. Série Recherches, t. II), sous la dir. de L. COURTOIS et J. PIROTTE, Louvain-la-Neuve, 1999, 324 p.-23 ill. (voir les Publications de la Fondation wallonne P.-M. et J.-F. Humblet. Série Recherches).

  • Les actions de vulgarisation

Dans le cadre d’un programme européen Socrates – Education des adultes
(années 1997-1998/1998-1999) :

- Ouvrage : Les noms de rue de Louvain-la-Neuve. Une ville nouvelle en Wallonie : modernité et enracinement (Publications de la Fondation Wallonne P.-M. et J.-F. Humblet. Série Études et documents, t. III), sous la dir. de L. COURTOIS, avec la coll. de I. LEJEUNE, J.-M. PIERRET et J. PIROTTE, Louvain-la-Neuve, 1999, 265 p.-164 ill. (voir les Publications de la Fondation wallonne P.-M. et J.-F. Humblet. Série Études et documents).

- Dossier pédagogique :
Les noms de rue de Louvain-la-Neuve. Une ville nouvelle en Wallonie : modernité et enracinement. Dossier pédagogique (Publications de la Fondation Wallonne P.-M. et J.-F. Humblet. Dossiers pédagogiques, t. I), sous la dir. de C. SAPPIA, avec la coll. de L. COURTOIS et J. PIROTTE, Louvain-la-Neuve, 2000, 42 p.-17 ill.-30 diapositives (voir les Publications de la Fondation wallonne P.-M. et J.-F. Humblet. Série Dossiers pédagogiques).

- CD-Rom :
Toponymie urbaine, C2M Bordeaux-Fondation wallonne P.-M. et J.-F. Humblet-Université d’Uppsala, Bordeaux, 2000 (voir les Publications de la Fondation wallonne P.-M. et J.-F. Humblet. Série Multimédias).

 

Liens externes

La librairie en ligne de l'édition universitaire
et du document scientifique !

 

Découvrez le patrimoine Wallon au travers des noms de rues de Louvain-La-Neuve.

Besoin d'une salle ?

La fondation

Rejoignez nous sur Facebook !
Forum de discussion
Contactez nous par mail
Contactez nous par notre formulaire

S5 Box

Copyright © 2003 - 2017. Fondation Wallonne.